Weiter zum Main Content

Biographie

Ce n'est même pas la peine d'essayer de résister : au fur et à mesure que se rapproche l'été nous nous laissons tous emporter dans des rêveries charmantes où se mélangent doucement envies et souvenirs de plages ensoleillées, de ballades à bicyclette, de premiers baisers (volés ou non), d'amourettes, de fun, fun fun, de douceur, de sensualité et d'insouciance. Laurent Voulzy, comme les autres. Peut être même plus que les autres car, telles d'irrésistibles Madeleines de Proust, des dizaines de chansons pop qui accompagnèrent ses émois estivaux lui trottent toujours par la tête.

Sur son nouvel album " La Septième Vague ", il revisite donc quelques uns de ces standards magiques liés à ses souvenirs d'été.
" C'est une idée que j'ai eu il y a sept ou huit ans, dit il, mais que j'ai réellement commencé à travailler l'été dernier. Avec un concept simple : je voulais me faire une compilation d'été. J'adore la période d'été. On l'attend toute l'année, ça monte crescendo. Et après l'été, il y a cette mélancolie qui le prolonge, les amours de vacances qui se terminent, les volets qui se ferment. J'aime bien à la fin d'un repas avec des copains sortir ma guitare et chanter des chansons. Jamais les miennes, bien sur. C'est l'idée de ce disque. Ce n'est pas un disque hommage, de tels monuments n'en ont pas besoin. C'est juste pour le plaisir de les jouer. "

Laurent voulzy a enregistré cet album dans son home studio sur les bords de la Marne en assurant toutes les voix et toutes les guitares.


06/06

Newsletter